Nos valeurs

De
Révision datée du 8 avril 2020 à 16:56 par Burcadus (discussion | contributions) (→‎Plaisir)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Évidemment, c'est le plaisir de fabriquer qui nous rassemble. Mais ensuite viennent nos valeurs : nous en sommes fiers!

Nous sommes un fablab

Nous sommes affiliés au mouvement mondial des Fab Labs. Nous aurions pu décider d'être un Makerspace (l'un n'exclue pas l'autre : un fablab est aussi un Makerspace mais un Makerspace n'est pas forcément un fablab) ou plus simplement de nous définir comme un atelier de fabrication numérique. Nous avons choisi d'être un fablab parce que nous adhérons aux valeurs de la charte des fablabs.
Charte des fablabs

Les ici des Fabbulleurs

Ici la sécurité est un incontournable
Ici toutes les critiques sont constructives
Ici les projets personnels ne sont pas solitaires
Ici les idées et les connaissances n'ont idéalement pas de propriétaires
Ici la fierté d'un projet est contagieuse
Ici il n'a pas de petit projet
Ici le respect des gens, des idées et du matériel est un minimum
Ici certains outils demandent un badge pour l'utilisation
Ici on a tous le même nom de famille : Fabbulleux
Ici le rang social ce n'est pas votre salaire ou votre linge, mais le temps investi
Ici les mauvaises intentions provoquent l'expulsion
Ici on est sans pitié pour l'obsolescence programmée
Ici on ne fait pas le travail à votre place, mais il nous fait plaisir de vous aider
Ici l'échec est juste une raison pour relever ses manches
Ici les taquineries sont des signes d'appréciation
Ici les erreurs font partie de l'apprentissage
Ici les Raspberry Pi sont très difficiles à digérer
Ici le seul langage utilisé est celui que l'autre comprend

Matériel libre, logiciel libre, open source, innovation ouverte, œuvres en usage partagé

Tout en respectant la propriété intellectuelle, nous pensons que les connaissances sont faites pour circuler librement. Nous encourageons nos membres à partager leurs réalisation dans l'éthique du logiciel libre. Nous croyons que cette philosophie n'est pas exclusivement philanthropique et qu'elle peut constituer un modèle d'affaires économiquement viable (voir économie contributive et innovation ouverte .
Une invention, un produit, un programme, une technologie, une oeuvre artistique... Les quatre libertés :
  • La liberté de l'utiliser pour tous les usages
  • La liberté d'en étudier le fonctionnement et de l'adapter à ses besoins
  • La liberté d'en fabriquer des copies et de les redistribuer (commercialement ou non)
  • La liberté d'améliorer le produit et d'en faire profiter toute la communauté.
Cette philosophe n'est pas un dogme : certains de nos membres ne partagent pas ces valeurs. Nous accommodons les entreprises qui, tout en fréquentant le Fabbulle, désirent protéger leur propriété intellectuelle.

Communautaires

Plusieurs comparent le mouvement des fablabs aux Cercles de Fermières. Le fort contraste entre un mouvement visant la transmission du patrimoine artisanal et un autre promouvant les technologies de fabrication numérique attire l'attention. En fait, les ressemblances sont plus nombreuses qu'il n'y paraît! Tant chez les Fermières que dans un fablab, les compétences du groupe ne sont que la somme des compétences des membres. Chaque nouveau ou nouvelle venu.e apporte un nouveau savoir faire et fait grandir les autres.
Une belle illustration de ce côté communautaire est l'anecdote du masque de Joaquim :
En à peine deux heures un étudiant a fabriqué un masque à la découpeuse laser. Impressionné, le fabmanager a pensé que la phase de conception avait été compliquée. L'étudiant a indiqué qu'il avait trouvé un logiciel permettant de transformer un modèle 3d pour le rendre utilisable par la découpeuse laser. Cette technique a par la suite été reprise plusieurs fois, les compétences du fablab venaient de s'élargir!
Le fameux masque de Joaquim

Plaisir

Il n'y a pas de projet insignifiant! Pour bien des utilisateurs, la fabrication numérique est un loisir et le fablab un tier-lieu. On ne va pas au fablab pour apprendre, on y va pour fabriquer; l'apprentissage, pourtant bien présent, est... un effet secondaire!

Développement durable

ClipCapIt-200408-164521.PNG
Nous croyons que le mouvement des fablabs et la culture maker peuvent être une solution aux enjeux sociaux et environnementaux de notre époque. Le Fabbulle est partie prenante du projet Fabrégion au Bas-Saint-Laurent. De plus, les membres organisent à chaque année les Fabbulleux Mix : événements où, durant une fin de semaine, les membres et la population s'unissent pour proposer des solutions à différents défis. Par exemple, le Fabbulleux Mix 2019 a porté sur les objectifs de développement durable de l'ONU.